Enlève-toi, Claude Kaon!

À 23 ans, Lucy Schwab - une fille appartenant à une riche famille de juifs français - se choisit un surnom. Elle a créé des livres, des sculptures et des photographies sous les traits de Claude Kaon. Possédant une apparence assez spécifique, elle a joué sur la facette intergendante - une fille ou un jeune homme, tout en laissant des indices.

Claude a créé plusieurs de ses projets avec son amie et maîtresse d’enfance Suzanne Malherb. Ensemble, ils se sont déplacés de leur Nantes natal à Paris, où ils ont participé à l'unification des surréalistes, puis sur l'île de Jersey. Après son occupation en 1940 par les troupes allemandes, les femmes ont participé au mouvement de résistance. Ils ont été capturés en 1944, emprisonnés et prêts à être exécutés. Cependant, ils ont réussi à s'échapper. Kaon ne s’est jamais remise de prison - sa santé s’est progressivement détériorée et elle est décédée en 1954.